L’étanchéité

Les toitures avec revêtement d'étanchéité se différencient selon la nature de l'élément porteur, leur pente, leur destination et la région climatique dans laquelle elles se situent. Fortement sollicité, chaque composant du complexe d'étanchéité relève, en tant que matériau et pour sa mise en œuvre, de règles de l'art strictes et précises.

La destination

Pour choisir le type de toiture terrasse il est nécessaire de définir sa destination. On distingue donc :

  • Les terrasses inaccessibles (sauf pour entretien)

  • Les terrasses techniques

  • Les terrasses accessibles aux piétons

  • Les terrasses accessibles aux véhicules (légers ou lourds)

  • Les terrasses jardins (à végétation intensive ou à végétation extensive)

     

La toiture terrasse est composée, en partie courante, des quatre éléments suivants :

  • Elément porteur

  • Support d’étanchéité

  • Revêtement d’étanchéité

  • Protection d’étanchéité

     

Elle est complétée par les points singuliers tels que : relevés, évacuations des eaux pluviales, joints de dilatation, etc…

L’élément porteur

Partie supérieure résistante du gros œuvre (maçonnerie) de la toiture ou éléments fixés sur l’ossature et assemblés entre eux de façon à fournir un platelage (bois, panneaux dérivés du bois ou tôles d’acier nervurée).

 

La maçonnerie, il est adapté à toutes les situations et est réalisé par l’entreprise de gros œuvres suivant la norme NF P10-203, DTU 20.12.

Le béton cellulaire, uniquement pour les dalles armées bénéficiant d’un avis technique favorable.

Ce support n’est admissible qu’aux terrasses inaccessibles, zones techniques et aux terrasses végétalisées, en climat de plaine sur des locaux à faible et moyenne hygrométrie.

Le support doit être mis en œuvre conformément aux « Conditions générales d’emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé » (cahier du CSTB n°2192, octobre 1987).

Le bois massif et panneaux dérivés du bois de type CTB-H et CTB-X, admissibles uniquement pour la réalisation de terrasses inaccessibles et zones techniques.

C’est un élément porteur défini dans la norme NF P84-207 (sauf pour les tôles d’acier nervurées, dites « à grande portée » avec des ouvertures hautes de nervures supérieures à 70mm), DTU 43.4 qui est mis en œuvre par l’entreprise d’étanchéité. L’utilisation de la tôle nervurée en tant qu’élément porteur n’est pas prévu pour un climat de montagne.

La tôle d’acier nervurée n’est destinée qu’aux terrasses inaccessibles (y compris zones techniques) et aux terrasses végétalisées. Cet élément porteur ne peut pas être le support d’étanchéité, la présence d’un panneau isolant est impérative.

 

Support d’étanchéité

C’est le composant qui reçoit directement le revêtement d’étanchéité il peut être soit :

  • L’élément porteur lui – même à l’exception de la tôle nervurée

  • Un panneau isolant non porteur

  • Un ancien revêtement d’étanchéité

 

Revêtement d’étanchéité

C’est l’ouvrage continu qui assure l’étanchéité à l’eau.

Il peut être constitué :

  • De deux feuilles bitumineuses (revêtement bicouche)

  • D’une feuille bitumineuse ou d’une membrane synthétique (revêtement monocouche).

 

Protection d’étanchéité

C’est l’ouvrage qui protège le revêtement d’étanchéité.

Elle peut être « légère (autoprotection) ou lourde (meuble ou dure, exemples : gravillons, dalles sur plot, chape, etc…)

Nous contacter

S.A.S DA COSTA Gabriel

ZA de la Haute Epine

4, rue des Vergers

54380 SAIZERAIS

 

Téléphone : 03.83.24.72.81

 

ou utilisez notre formulaire de contact

Horaires d'ouverture :

 

Lundi au Vendredi de 9h00 -12h00 / 14h00 - 18h00

 

 

Fermé : Samedi, Dimanche et jours fériés

Nos visiteurs